Du 20 janvier au 20 mars 18h (heure de Paris), c’est la première étape durant laquelle vous devez inscrire sur le site tous vos vœux d’orientation. Le « Guide du candidat » téléchargeable sur le site vous explique toute la procédure.

1. Se créer son espace candidat

  • Identifiez-vous sur le site

Les élèves du Cours Lumière passe le baccalauréat français en candidat libre, donc vous n’avez pas d’INE, cochez la case « pas de numéro BEA/ INE et saisissez vos nom, prénom et coordonnées, etc… Après avoir fourni ces renseignements, un n° de dossier APB et un code confidentiel vous sont attribués.

  • Saisissez votre adresse e-mail

Une fois enregistré(e), un message vous est envoyé à l’adresse indiquée, il contient un code de 6 lettres que vous devez reportez dans votre dossier pour confirmer l’exactitude de votre dossier électronique. Si vous ne le recevez pas, consultez votre dossier « spam » ou « courriers indésirables ».

  • Saisissez les éléments relatifs à votre scolarité

Saisissez les éléments relatifs au baccalauréat français : entrez votre n° OCEAN (qui figure sur votre relevé de notes aux épreuves anticipées ou sur votre fiche d’inscription au baccalauréat.
Vous rentrez ensuite toutes vos notes des bulletins de première et terminale.

Un conseil : rangez tous les documents qui seront nécessaires dans un dossier qui vous accompagnera pendant toute la durée de la procédure : notes de bac de première, numéros divers, code de connexion, bulletins, etc. Vous évitez ainsi de vous noyer dans les papiers et de perdre beaucoup de temps à les chercher à chaque fois que vous voulez rentrer dans votre espace. D’autre part, certains établissements vous demanderont à nouveau certains papiers, mieux vaut donc tout rassembler.

2. Faire les vœux

Une fois votre espace créé, du 20 janvier au 20 mars, vous saisissez vos vœux d’orientation postbac.

Qu’est-ce qu’un vœu ? Une formation dans un établissement. Par exemple le DUT GEII à l’IUT Nancy-Brabois constitue un vœu, le même DUT dans un autre établissement dans une autre ville en est un autre.

En 2016, ce principe va connaître une exception pour les 4 filières de l’université les plus demandées qui sont à « capacité d’accueil limitée » (CAL) : la L1 Paces, droit, Staps et psycho. Dans ces filières, vous pourrez faire un « voeu groupé » par académie. Par exemple vous indiquerez « L1 mention droit académie de Lille » ce qui regroupera une dizaine de licences en droit proposées par Lille2, la Catho, l’antenne de Lile2 à Cambrai, l’université de Dunkerque, celle de Valenciennes et celle de Boulogne-sur-mer. Vous classerez ensuite ces différentes licences par ordre de préférence mais tout ceci ne fera qu’un voeu : s’il n’y a pas de place dans un établissement, vous pourrez faire le même type de formation dans un autre.

Au total, vous pouvez faire jusqu’à 24 vœux. On ne vous autorise toutefois qu’à 12 vœux par filières : par exemple vous pouvez fait 12 vœux en BTS, 12 vœux en université et 12 vœux en classes prépa aux grandes écoles (CPGE) sans toutefois faire plus de 6 voeux par voie (par exemple 6 voeux en maths sup MPSI).

Il est fortement conseillé de diversifier vos vœux et de ne pas mettre « tous vos œufs dans le même panier », surtout si vous demandez des formations sélectives que vous n’êtes pas sûr d’avoir. Par exemple ne mettez pas que des vœux en CPGE, mais prévoyez éventuellement un vœu en école d’ingénieur, un autre en IUT et un à l’université, en ne tapant toutefois que dans des formations qui vous intéressent vraiment. A partir de 2016, il devient d’ailleurs obligatoire de mettre au moins une formation non sélective et à capacité non limitée dans sa liste.
Attention : à partir du 20 mars, vous ne pourrez plus rajouter de vœu, vous pourrez simplement modifier leur classement.

Classez correctement vos vœux
C’est le point le plus délicat et le plus important de la procédure : vous devez absolument classer vos vœux dans l’ordre de votre réelle préférence, c’est pourquoi vous pouvez modifier le classement de vos vœux jusqu’au 31 mai 2016. Imaginez que l’on vous accepte partout, où préféreriez-vous aller en premier ? Puis en deuxième ? Ne vous censurez pas et ne tenez pas compte de vos « chances » d’être pris ou pas/

En effet, en juin, Admission postbac ne vous fera qu’une proposition d’admission : celle pour laquelle vous aurez été accepté et qui sera la mieux classée sur votre liste de vœux. Cette proposition annulera alors les propositions classées en-dessous. Il est donc très important de ne pas préférer des voeux placés en dernier ou derrière d’autres formations.

Si vous préférez aller en fac de droit plutôt qu’en IUT, il faut mettre la fac de droit avant l’IUT. Par contre si vous mettez la fac en premier, comme c’est une formation non sélective, sachez que vous n’aurez quasiment aucune chance de vous voir proposer l’IUT que vous aurez placé en deuxième.

A savoir :

  • vous pouvez intercaler des voeux très différents : une école d’ingénieur, une candidature en BTS dans un lycée public, une CPGE avec internat, une autre école d’ingénieur, une CPGE sans internat, etc.
  • Même si vous ne mettez qu’un voeu, il faut le classer (en numéro un)
  • les établissements qui examinent vos dossiers (lycées, IUT, classes prépa) ne savent pas à quel rang vous les avez placés
  • Certains groupements d’école d’ingénieurs (comme les INSA) proposent plusieurs lieux d’études que l’on vous demande de classer, mais la candidature pour l’INSA ne constitue qu’un voeu sur APB.

3. Confirmez vos vœux et envoyez vos dossiers

Il ne suffit pas d’inscrire un voeu, pour qu’il soit bien pris en compte, il faut le « confirmer ». Chaque année des jeunes oublient de cliquer sur cette option et perdent ainsi leur candidature. C’est pourquoi depuis 2014, les voeux pour une première année à l’université (L1) sont automatiquement confirmés par le portail, mais pas les autres types de voeux, alors attention…

Dès qu’un voeu est confirmé, vous pouvez imprimer votre fiche de voeu : elle indique comment constituer le dossier de candidature à envoyer à l’établissement. De plus en plus, un dossier électronique dématérialisé à constituer en ligne va suffire (c’est le cas pour l’université). Mais souvent, vous avez un dossier « papier » à envoyer : par exemple une lettre de motivation, des bulletins scolaires, vos notes de bac français, etc. Ressortez votre trieur pour le constituer.

Remplissez ces dossiers bien précisément sans rien oublier. La fiche de voeu fait toujours partie de ce dossier papier. Et postez le tout à l’adresse indiquée en affranchissant correctement.

Cet envoi de dossier papier peut donc commencer le 20 janvier (dès que vous avez confirmé un voeu). Il faut avoir confirmé tous vos vœux et imprimé les fiches de candidatures avant le 2 avril. Après le 2 avril en effet, les établissements commencent l’examen des dossiers et n’en acceptent plus de nouveau.

Comment savoir si votre dossier est bien arrivé et s’il est au complet ? En vous connectant du 3 au 6 mai à votre espace APB et en cliquant pour chaque voeu dans « candidature ». Vous voyez alors voir face à chaque voeu la mention « dossier complet » ou « dossier non parvenu » ou « dossier incomplet » ou « information non saisie » (l’école n’a pas pointé les dossiers). Si votre dossier est incomplet vous avez quelques heures pour réagir et envoyer vite la pièce qui pourrait manquer ou vous mettre en contact direct avec l’établissement.