C’est reparti pour un tour, diront certains. A chaque début d’année, la vie semble une tâche « sisyphienne » (pour nos jeunes élèves, Sisyphe est ce héros de la mythologie grecque condamné par les dieux à recommencer inlassablement la même tâche à savoir rouler un énorme rocher au sommet d’une montagne, qui à peine le but atteint, retombait au pied de la montagne d’où Sisyphe devait le ramener de nouveau au sommet et ce jusqu’à la fin des temps).

Au premier abord, l’éternel recommencement peut sembler accablant. Cependant, recommencer ne porte t-il pas en germe l’espoir d’avoir à nouveau toutes les possibilités ouvertes ? Ce n’est pas pour cette raison que nous portons de grands espoirs en une nouvelle année qui commence ? N’espérons-nous pas faire table rase des difficultés de l’année écoulée pour envisager les choses sous de nouveaux hospices ?

Gardons encore une fois espoir, que 2016 sera l’année de la paix dans le monde.
L’année où nous serons tous en bonne santé.
L’année pendant laquelle c’est promis, je ferai du sport.
L’année où mon père verra que je ne suis plus un enfant…
L’année où Cours Lumière renouera avec les 100 % au bac !

Bonne année 2016 à tous