Le Conseil de vie lycéenne et collégienne (CVLC) s’est réuni le mercredi 20 janvier. L’autonomie des apprenants a été le principal sujet au cours des échanges. La culture d’enseignement et des apprentissages de Cours Lumière est de rendre les apprenants plus autonomes en les encourageant à faire des propositions et en leur permettant d’acquérir des compétences utiles pour la conduite de leurs projets en groupe. La gestion de l’établissement influence l’épanouissement des élèves. Qui mieux que ceux-ci pour faire des propositions afin de rendre ce temps d’apprentissage plus studieux, plus convivial et plaisant malgré la Covid-19. La lutte contre le harcèlement est le deuxième sujet le plus débattu au cours de la réunion.

Première rencontre de l’année pour les représentants des élèves avec la vie scolaire et les autres membres du CVLC, la réunion a été l’occasion pour chacun des participants d’évoquer toutes leurs interrogations. Aussi bien celles relatives aux enseignements, aux examens comme les questions concernant les mesures pratiques prises pour réduire les risques de contamination à la covid des élèves. Concernant les mesures sanitaires, il a été rappelé le port correct de masque aux élèves. Ils sont encouragés à redoubler de vigilance et à appeler leur camarade à la prudence.

Prudence, c’est aussi la démarche de la direction qui a informé les délégués de l’annulation de la journée traditionnelle qui devait avoir lieu à la fin de cette troisième période des enseignements. La priorité est donnée à la sécurité. C’est pourquoi tous les moments qui impliquent le brassage des élèves sont suspendus jusqu’à l’amélioration de la situation sanitaire dans le pays. « Il faut que chaque élève puisse passer son année scolaire et bien la réussir. C’est la priorité. Après la Covid, nous aurons tout le temps pour nous retrouver autour de ces moments qui nous sont chers à Cours Lumière » a laissé entendre le fondateur Marc Mino-Matot pour rassurer les élèves.

Le deuxième plus important sujet abordé au cours de la réunion est la lutte contre le harcèlement au sein de l’établissement. La Vie scolaire a rappelé la politique de zéro tolérance pour tout élève reconnu coupable de harcèlement. Pour accompagner ce message, une campagne est prévue pour informer les élèves sur les comportements à adopter face à toute situation de harcèlement au sein de l’établissement, en ligne comme dans les familles. Le fondateur a clairement fait savoir aux élèves que « personne ne doit subir le harcèlement » tout en les appelant à agir pour leur bien et celui de leur camarade.

« Si chacun a raison de son côté, rien ne se produira. Il faut mettre les idées ensemble, les confronter pour trouver des solutions consensuelles. » C’est avec ces mots que le CPE et son adjoint ont appelé les élèves à saisir toutes les occasions pour faire des propositions. Ils leur ont rappelé ce que leurs propositions ont déjà apporté dans l’établissement (changement de prestataire de restauration, institution des rencontres hebdomadaires avec une psychologue et une conseillère en santé…).

Un moment important de participation dans la vie de l’établissement, les rencontres du CVLC à Cours Lumière permettent aux élèves à travers leurs représentants de donner leur point de vue et d’influer de manière intelligente sur la gestion de l’établissement.